Porte-parole

Mikaël Kingsbury, porte-parole des Basses-Laurentides

Mikaël Kingsbury, porte-parole des Basses-Laurentides

Mikaël Kingsbury a un parcours impressionnant et nous sommes fiers qu’il ait grandi chez nous. Skieur acrobatique s'illustrant dans l'épreuve des bosses, il détient le record du plus grand nombre de victoires de l'histoire du circuit de la Coupe du monde en plus d’être le triple médaillé olympique dans sa discipline. Mikaël est aussi six fois champion du monde et culmine 21 globes de cristal. En 2018, il a reçu le pretigieux trophée Lou Marsh, remis à l'athlète de l’année au Canada.

C’est en septembre 2019 qu’il devient officiellement le visage de la région et de Tourisme Basses-Laurentides. Quoi de mieux comme rôle pour un porte-parole que de faire (re)découvrir ses Basses-Laurentides. Chez Tourisme Basses-Laurentides, les mots nous manquent toujours, à ce jour, pour exprimer à quel point cette association nous réjouit.

Découvrez Mikaël Kingsbury en 5 questions

  • Mikaël, quels sont tes coups de cœur et suggestions d’activités dans la région?

    La saison des couleurs, l’autocueillette sous toutes ses formes, ainsi que la visite de vignobles, de cidreries, d’entreprises agrotouristiques et de marchés publics. On a aussi la chance d’avoir plusieurs espaces de très grande qualité pour la pratique du ski de fond, de la raquette, et du patin en hiver.

    J’ai aussi découvert la pêche sur glace et je suggère aux gens d’aller glisser en famille au Mont Saint-Eustache. J’aime aussi aller au spa, et ceux de la région nous permettent de nous sentir en pleine nature, à seulement quelques kilomètres de la grande ville. Aussi, dès le printemps, n’oubliez pas d’essayer le rafting, vous ne serez pas déçus!

    Enfin, je ne peux pas oublier de parler de mon amour de l’érable, parce que oui, même un sportif comme moi aime se sucrer le bec! On a la chance d’avoir de superbes érablières dans la région et les mets qu’on y trouve autant que les activités qu’on peut y faire font en sorte que j’y vais chaque fois que je peux. Si je suis à l’extérieur du pays, ma famille en profite pour moi!

  • Pourquoi dirais-tu que la région des Basses-Laurentides est idéale pour une escapade d’un jour?

    La région est située tout près de Montréal. C’est pour cela que nous avons choisi le slogan : « juste à côté ». C’est une destination d’une journée, idéale pour les découvertes et le retour aux sources. La vaste sélection d’activités en fait une région où on y trouve de tout pour une sortie en famille, en couple ou entre amis, puisque nous pouvons y faire plusieurs arrêts.

  • Qu’est-ce qui te rend le plus fier des Basses-Laurentides?

    Nous avons une offre touristique diversifiée, un patrimoine historique riche et des entreprises agrotouristiques dynamiques. C’est un environnement parfait pour les familles, les couples ou les amis qui veulent vivre une expérience unique et authentique.

  • Pour quelles raisons souhaitais-tu devenir porte-parole de Tourisme Basses-Laurentides?

    J’ai vraiment un attachement profond envers ma région, c’est ici que j’ai grandi. Pour moi, il allait de soi de faire rayonner la région, les entreprises et les activités des Basses-Laurentides. C’est une fierté pour moi d’en être ambassadeur. C’est mon ancrage, le lieu où se trouvent ma famille et mes amis, mais aussi plusieurs commerces, rues et lieux qui me rappellent mon enfance, puisque j’ai grandi à Deux-Montagnes. Lorsque je suis en compétition, que ce soit en Coupe du monde ou aux Jeux olympiques, je sens toujours le soutien des gens d’ici. Chaque victoire, je suis fier de pouvoir faire rayonner ma région en tant que porte-parole..

  • Raconte-nous quelques beaux souvenirs liés à la région…

    L’automne était ma saison préférée, parce que nous allions aux pommes en famille. Nous y allons encore aujourd’hui, d’ailleurs! J’ai aussi passé de très beaux moments sur le lac des Deux Montagnes en bateau avec mes amis.

Comme le dirait si bien Mikaël Kingsbury